Darksiders 2

Hello !

Aujourd’hui je vous parle de mon expérience de jeu sur Darksiders 2, disponible sur Nintendo WiiU. Darksiders 2 est un jeu d’action/aventure à la troisième personne. Vous y incarnez un personnage, Death (bonjour l’ambiance) et vous le guidez dans sa quête au travers de mondes bien sombres… Alors qu’ai-je pensé de ce jeu en pleine période de famine sur WiiU ?

Voici Death, charmant non ?
Voici Death, charmant non ?

Le jeu commence par une phase de présentation de Death, l’un des quatre cavaliers de l’Apocalypse, qui cherche à sauver son frère, War, héros du premier opus. Pour sauver War, on explique bien à Death qu’il va devoir sauver le monde tout entier du destin funeste qui l’attend. Le décor planté, il vous incombe d’aider Death à rencontrer les bons protagonistes et récupérer les bons objets pour faire avancer la trame de l’histoire. Clairement, on a vite l’impression d’être le larbin de la totalité des personnages que l’on rencontre dans le jeu. Les « Il me faut tel objet pour t’aider ! », « Je n’ai pas parlé à machin depuis bien longtemps » vont rythmer les longues heures de jeu qui vous attendent. Car mine de rien, ce jeu est prenant !

Le monde des morts
Le monde des morts

Le plaisir de jeu est bien présent, Death se magnant au doigt et à l’oeil qu’il soit sur terre à pied, à cheval ou dans l’eau. Il pourra courir, sauter, plonger avec une grande agilité dans les dédales des nombreux donjons. Car oui, il y a des donjons, un peu à la manière d’un Zelda, dans lesquels vous allez passer pas mal de temps à débusquer les ennemis et actionner des mécanismes en tout genre. Ces donjons se terminent d’ailleurs toujours par un combat contre le maître des lieux. En extérieur, les environnements que vous parcourerez sont bien réalisés, même si certaines textures sont assez pixelisées. Par ailleurs, j’ai trouvé aussi que d’autres lieux auraient gagnés à être plus grands et davantage peuplés, autrement que par des ennemis qui déambulent sans grand intérêt.

La gestion de l'équipement
La gestion de l’équipement

C’est un peu le problème du jeu, l’ensemble est très bon, mais l’histoire du jeu est un peu légère. Le mode larbin est réellement fatigant et croiser systématiquement des personnages qui vous réclament quelque chose pour avancer devient vite répétitif. Néanmoins, je me suis beaucoup amusé à faire évoluer l’équipement de Death pour combattre toujours plus d’ennemis en leur en mettant plein les dents. Les armes sont vraiment impressionnantes parfois. A note que vous pourrez également doter Death de compétences, qui lui donneront la possibilité de lancer des sortilèges pour combattre vos ennemis. Vraiment pratiques ! Pour encore rallonger la durée de vie du jeu, celui-ci est bourré de quêtes annexes plus ou moins intéressantes. Certaines permettent d’affronter des boss très difficiles et impressionnants, quand d’autres vous propose de récupérer des objets au fil de l’aventure.

Les boss sont parfois impressionnants !
Les boss sont parfois impressionnants !

Finalement, Darsiders 2 est un bon jeu, plein de bonne volonté de la part des développeurs, mais qui manque d’une certaine profondeur dans la trame scénaristique. Sa réalisation est largement à la hauteur et vous apprécierez commander Death pour affronter des monstres plus gros les uns que les autres et vous perdre dans des donjons. Si vous avez la possibilité de vous le procurer pour pas trop cher, foncez, vous passerez de très bons moments !

L'un des nombreux personnages que vous croiserez dans le jeu.
L’un des nombreux personnages que vous croiserez dans le jeu.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s