Super Mario 3D Land

Nintendo ayant prévu de sortir un nouveau Mario 3D pour WiiU basé sur Super Mario 3D Land de la 3DS, il me semblait normal (NARMOL !) de faire un peu le tour de ce jeu aujourd’hui.

Super Mario 3D Land est une petite bizarrerie. Un Mario comme il nous en est rarement proposé : le jeu est en 3D mais est certainement le plus linéaire jamais proposé. Avec aussi peu de possibilité d’exploration autant dire que l’on finit les niveaux assez rapidement. Ils s’enchainent d’ailleurs sans aucune logique ni continuité. Le monde 1-1 est en extérieur, le monde 1-2 sous terre sans que l’on sache pourquoi. N’espérez pas non plus une carte du monde pour vous repérer et comprendre l’enchainement des niveaux, il n’y en a pas. Ils sont alignés les uns à la suite des autres dans un menu du premier au dernier. Pas très sexy tout ça, surtout quand on se rappelle que l’épisode 3D de la DS était le remake de Super Mario 64.

Pour autant nous sommes devant un Mario dont la réalisation est franchement bonne. Nintendo maîtrisait déjà parfaitement sa console à l’époque de la sortie du jeu et nous confie un titre des plus agréables à jouer. Mario répond au doigt et à l’oeil et on reste scotché devant sa console à enchainer les 48 niveaux très rapidement. Trop rapidement diront les puristes, car ces 48 premiers niveaux sont extrêmement faciles pour les joueurs aguerris aux Mario. Heureusement que Nintendo a prévu une deuxième phase de jeu, proposant à nouveaux les 48 niveaux (parfois légèrement modifiés), mais en en relevant parfois violemment le défi. Il est demandé de parcourir un niveau en temps limité ou poursuivi par sa propre ombre sans qu’elle ne doivent vous rattraper. L’effet de déjà vu se fait malheureusement sentir et Nintendo semble avoir du mal à se renouveler… Une fois le jeu terminé, il est possible d’en refaire la totalité avec Luigi (on prend les mêmes et on recommence), qui bénéficie de caractéristiques différentes (sauts plus longs et plus hauts, inertie plus importante). Enfin, les fans en manque de challenges s’amuseront à récolter la totalité des pièces étoiles et de finir chaque niveau avec un drapeau en or.

Du point de vue de Nintendo, il est pratiquement certain que le jeu a été conçu pour faire la pédagogie de la fonction 3D de la console. Certains passages requièrent de pousser la molette de la fonction 3D pour y voir plus clair et éviter de sauter dans le vide. A l’époque, ils disaient être partis du constat que des Mario en 3D tels que Super Mario 64 ou Super Mario Galaxy étaient trop compliqués pour des joueurs néophytes et qu’il fallait des jeux bien plus accessibles. Pari réussi ? Si l’on en croit les chiffres de vente du jeu, oui ! Nous parlons du jeu 3DS le plus vendu dans le monde au moment où j’écris ces lignes, avec 8,48 millions de cartouches vendues.

Le jeu intègre également très bien les fonctions StreetPass de la console. Croiser un détenteur du jeu débloquera des items (fleurs, champignons, …) pour ne pas rentrer tout petit dans les niveaux. Le jeu enverra également vos meilleurs temps pour chaque stage, vous invitant à battre les temps des personnes que vous croisez.

Bref nous avons là un opus de Mario aussi simple que simpliste, qui fait néanmoins passer de bons moments sur sa console. Ce n’est clairement pas le Mario du siècle et il sera vite oublié au fond du tiroir une fois traversé en long et en large.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s