The Legend of Zelda: The Wind Waker HD

wind_waker_hd___box_by_alenintendo-d6h3115

J’ai envie de vous parler de mes dernières heures de jeux, et plus particulièrement de mes heures de jeux sur The Legend of Zelda: The Wind Waker HD, au travers de le œil du néophyte, de celui qui n’a pas fait beaucoup de Zelda dans sa vie et qui n’arrive pas intuitivement à remettre les bouts de l’histoire dans l’ordre. Quels Zelda ai-je faits pour vous parler de mon expérience de la sorte ? Et bien… A Link to the Past, sur Super Nintendo quand il est sorti et puis … Ocarina of Time sur Nintendo 3DS en août 2011… et enfin Link’s Awakening DX sur l’eShop de la 3DS. J’ai donc manqué énormément d’épisodes (12 sur les 16 de la série). Forcément, quand je me mets sur un Zelda, j’ai peu de réflexes ou d’habitudes.

kingL’avantage, c’est le côté découverte. Je découvre énormément en faisant un épisode de Zelda et je prends en même temps une nouvelle claque dans la tronche tant ils sont généralement bien faits. Ce fut le cas pour Ocarina of Time, que j’ai regretté de n’avoir jamais acheté sur Nintendo 64 alors que j’avais bien eu la console… Ah ces erreurs de jeunesse ! Les choses étant ce qu’elles sont, aujourd’hui, je vais vous parler de The Wind Waker HD, avec ce regard du débutant qui n’a jamais joué au jeu et qui a tout découvert.

Qui n’a pas vu des images du jeu de l’époque et celles du jeu d’aujourd’hui, magnifié par la HD ? Le jeu est tellement coloré et bien fini graphiquement qu’il ne semble plus dater d’il y a 12 ans. On dirait un jeu neuf, mieux, un dessin animé que l’on commande du bout des doigts, qui vient d’être pensé et produit. C’est assez incroyable de voir comment rien n’a vieilli dans les mécaniques ou le déroulement de la trame scénaristique. L’utilisation du WiiU Gamepad est d’ailleurs tout à fait naturelle. Jamais je n’ai ressenti le fait que ce contrôleur est un ajout par rapport à la version d’origine et qu’une adaptation a été faite. Le gameplay est fluide, sans accroche aucune et j’ai été transporté sans problème dans l’aventure.

J’ai terminé le jeu en un peu moins de 40h00. Et en surfant sur Miiverse voir les pro du WindWaker discuter ou poster leurs images, je me rends compte d’une partie de l’étendue du jeu. J’ai été surpris hier, par exemple, de découvrir que l’on pouvait récupérer et porter des masques. Je ne sais pas encore comment

ganondorf

et je n’ai jamais rencontré dans mon aventure la moindre allusion à ces masques. Je pense aussi avoir effleuré deux quêtes annexes concernant la prise de photos des ennemis pour en faire des figurines Tendo et celle des pots sur Mercantile. Ayant parfois du mal à revenir sur un jeu, je pense que j’y retournerai mais avec un guide ou une soluce pour ne pas perdre encore un temps infini à comprendre, chercher et trouver. Le potentiel de ce jeu est donc énorme. Même si la trame de l’histoire principale ne changera en rien du fait des quêtes annexes, elles permettront de débloquer des capacités plus intéressantes ou d’optimiser des objets. Pour les joueurs qui veulent encore en démordre, il est également possible dès le début du jeu de le faire en mode héros. Nintendo offre deux modes de difficultés dans ces Zelda depuis quelques temps. Pour ma part, j’ai effectué le jeu en mode normal. Je verrai à l’avenir si le cœur me dit d’y revenir.

L’ambiance sonore marque le pas sur cette version WiiU. Les musiques et les sons en midi se font bien entendre et ils dénotent du magnifique de l’ensemble de l’oeuvre. C’est vraiment dommage que tout ou partie des musiques et des bruitages n’aient pas été entièrement refaits. Certaines musiques d’ailleurs manquent d’après moi de grandiloquence quand il s’agit de scènes importantes. J’ai envie de me faire transporter par tout un orchestre lors des moments épiques et c’est malheureusement dans ces moments là où j’ai trouvé la musique vraiment timide. D’autres musiques sont par contre extraordinairement mélodieuses, comme celle de l’écran titre ou celle de la navigation en mer. Vous prendrez un plaisir inouï à regarder Link sur son bateau en écoutant la musique.

Sans vouloir vous annoncer la fin, autant vous dire que le combat final est absolument dantesque. Je ne m’attendais pas à ce que des mécaniques comme celles introduites seraient de la partie, ni qu’il soit aussi vif et prenant.

WindWaker HD est pour moi un indispensable de la petite ludothèque WiiU pour peu que vous aimiez le jeu d’aventure et l’ambiance de Zelda. Il m’est inimaginable de penser la WiiU sans évoquer la grandeur et la beauté de ce jeu. Si comme moi vous l’avez raté il y a 12 ans, alors foncez tête baissée chez votre revendeur du coin pour vous le procurer. Vous ne pouvez pas avoir de regret à acheter The WindWaker HD.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s