Mes jeux de l’Atari Jaguar

Cette semaine, la dernière console de salon d’Atari a fêté ses 20 ans. Sortie le 23 novembre 1993 aux Etats-Unis pour contrer la Super Nintendo et la Megadrive, en tenant le pari de prendre une longueur d’avance technologique, la console d’Atari s’est avouée être un échec complet. Avec 250 000 unités vendues dans le monde en 3 ans, la Jaguar reste pour beaucoup le dernier flop d’une marque qui n’a jamais su se remettre sur les rails du jeu vidéo moderne.

Je ne me rappelle plus pourquoi nous avions fait le choix de prendre une Jaguar avec mes frères. Certainement bluffés par les screenshots des jeux annoncés ou par lassitude de notre Super Nintendo. Toujours est-il que je garde de superbes souvenirs de jeux. Les voici grâce à la magie de l’Internet :

Alien Vs. Predator

Ce jeu est énormissime. Une vraie claque quand on vient d’éteindre sa Super Nintendo et que l’on joue à un doomlike aussi immersif. Pas de musique, juste le son de votre détecteur de mouvements et de votre fusil à pompe, pour une ambiance unique. Il vous était possible de jouer le soldat, l’alien ou le predator pour que chacun accomplisse sa mission. Je vous laisse regarder comment on buttait de l’alien à l’époque.

Cybermorph

Le jeu vendu avec la console. Une daube ? Ouais… un peu… beaucoup. Le challenge est franchement minimal : récupérer des sortes de sphères jaunes en butant les quelques ennemis qui entravent votre route. Le jeu est graphiquement joli car les planètes visitées proposent une géographie propre avec un vrai relief. Je me rappelle surtout la voix digitalisée de la femme qui vous félicite ou vous fait remarquer qu’il vaut mieux éviter le sol. Mes phrases en anglais sont donc : « Well done », « Avoid the ground » et « Where did you learn to fly? ». Mythique !

Iron Soldier

Vous êtes un soldat de fer, un Iron Soldier ! Au commande de votre meccha, vous arpentez différentes zones de jeu pour réussir vos missions : à la tête de la résistance contre l’industrialisation rampante où les hommes ne sont plus qu’outils de production, vous devez sauvez la race humaine du joug d’Iron Fist, entreprise qui a conçu des gros robots pour matter les hommes. Mais la résistance a réussi à capturer un robot… Bref, il s’agit souvent de bousiller une cible à coup de missiles, je vous rassure. Le jeu se voulait hyper impressionnant et il l’est toujours je trouve. Voir les immeubles et les ennemis exploser en une pluie fine de bébés cubes reste tout simplement magique à mes yeux d’enfants. Un must have de la console. 

Rayman

Ah mais Rayman !! Que dire ?? Tout le monde connait… Mais vous saviez que c’était un projet Jaguar au début ? et qu’il est même sorti avant sur la console d’Atari que sur Playstation et Saturn ? D’ailleurs, vous aviez déjà entendu ses musiques en midi ? Regardez la vidéo alors !

Val d’Isère Skiing and Snowboarding

Les pentes enneigées de Val d’Isère étaient à nous. Encore une fois, le jeu était impressionnant par sa vitesse et sa fluidité. Avec une difficulté bien corsée, il était franchement rare d’arriver en bas de la piste sans avoir pris plusieurs gadins. On y a joué des heures…

Pinball Fantasy

Pinball Fantasy est un jeu de flipper à l’ambiance unique. 4 tables : Party Land (la fête foraine), Speed Devils (les voitures de course), Billion Dollar (un jeu d’argent à la téloche), Stone’N’Bones (le cimetière). Chaque table propose ses subtilités. Je ne vous cache pas que j’étais assez nul à chacune d’entre elle. Mais je me délectais à regarder mes frères faire des concours de score sur Stones’N’Bones. Je vous recommande la vidéo, ne serait-ce que pour les musiques du jeu qui restent bien en tête sans jamais être chiantes.

AtariJaguarCD

Nous avons par contre eu l’idée saugrenue d’acheter le Jaguar CD. Aujourd’hui, jamais de la vie je n’achèterai un accessoire remettant autant en cause le parti pris d’un support de jeu, à savoir la cartouche. Et pourtant :

VidGrid

VidGrid est un jeu de taquin où vous devez remettre le clip vidéo d’une chanson pour pouvoir la regarder normalement. Pas grand chose à dire, si ce n’est que depuis cette époque, j’ai encore Sledgehammer de Peter Gabriel dans la tête !

Highlander

La daube infâme de cette collection. Même le jeu suivant était mieux. Et oui, on parlait très peu de la Jaguar dans les média à l’époque et nous avons fini par acheter n’importe quoi. Bien fait. Le jeu est moche, absolument pas maniable, incompréhensible, on meurt au premier combat.

Blue Lightning

Bon alors vous pilotez un avion de chasse dans des environnements en 2D qui bougent vite et mal. Le tout est très pixelisé et d’un intérêt limité. Vous traversez les différents environnements à la vitesse d’une poussette conduite par mamie. Seules les musiques valent un peu la peine, grosses guitares et gros sons. Mais bon…

Voilà, la Jaguar, ce fut une expérience. C’est assez difficile de faire comprendre aujourd’hui l’enthousiasme de la jeunesse et de mes yeux de gosse devant « tant » de prouesses technologiques. J’avais 11 ou 12 ans et la magie opérait. Finalement, nous avons décidé de revendre cette Jaguar pour une Saturn. Je me rappelle les deux gamins et leur père qui étaient venus essayer la bête. Eblouis par les jeux, ils prenaient selon moi une console pour laquelle ils ne trouveront plus aucun jeu à acheter. Peut-être, eux, savaient-ils qu’ils repartaient avec une future pièce de collection. Ah, l’innocence…

Publicités

2 réflexions sur “Mes jeux de l’Atari Jaguar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s